Les effets des taux négatifs

Depuis 2008, les outils à la disposition des banques centrales n’ont cessé d’évoluer. Le loyer de l’argent à court et moyen terme continue irrépressiblement de baisser. Le résultat du referendum sur le Brexit a encore amplifié ce mouvement. Le processus de lutte contre la déflation engagée par les banques centrales semble maintenant passé par des taux négatifs en Zone Euro, en Suède en Suisse au Japon ou au Danemark…

Pour lire l'article, cliquez ici.