Lancement d'un fonds dédié : Le témoignage d'Emmanuel Narrat, dirigeant fondateur de Haussmann Patrimoine...

H24 : Quelles sont les classes d’actifs que vous privilégiez pour 2021 ?

 

En 2018, le cabinet Haussmann Patrimoine lançait Haussmann Patrimoine Convictions, un fonds dédié patrimonial, flexible et multi-classes d’actifs. Fort de cette première expérience, la société vient de lancer Haussmann Patrimoine Dynamic Trends, son second fonds dédié, géré par Auris Gestion. Elle a également choisi, dès décembre 2020, de confier la gestion du fonds Haussmann Patrimoine Convictions à Auris Gestion. Emmanuel Narrat (Dirigeant Fondateur de Haussmann Patrimoine) et François Gazier (Responsable de l’Allocation d’Actifs et de la Sélection de Fonds chez Haussmann Patrimoine) nous expliquent les atouts apportés par cette solution.

H24 : Quelles raisons vous ont amenés à lancer il y a près de 3 ans votre premier fonds dédié Haussmann Patrimoine Convictions (HPC) ?

 

Emmanuel Narrat : Nous avons souvent des clients qui sont un peu perdus devant la liste des UC dans les contrats d’assurance-vie. Nous sommes censés faire une allocation d’actifs avec tous ces supports mais en réalité, il y a 5 familles dans cette pluralité qui sont pour nous autant de poches distinctes : fonds €, pierre-papier, produits structurés, non-coté et OPCVM.

 

La plupart du temps, nos clients ne nous demandent pas d’investir sur tel ou tel fonds. Ils expriment généralement un besoin, en termes de performance ou plus souvent en termes de risque maximum. Lorsque nous composons une allocation d’actifs sur la poche OPCVM, la première difficulté est que tous nos clients ne sont pas dans le même contrat et chez le même assureur. Nous ne pouvons donc pas appliquer exactement les mêmes préconisations et choisir les mêmes fonds.

 

Ensuite, la gestion libre conseillée comme la gestion pilotée posent de gros problèmes d’inertie et les contraintes de délai des compagnies d’assurance peuvent causer des décalages importants. C’est donc très difficile d’avoir des recommandations homogènes, réactives et suivies dans le temps. Nous trouvons des limites à ces différents types de gestion et le fonds dédié nous apporte une hyper-réactivité ainsi que l’utilisation d’instruments financiers auxquels nous ne pouvons pas recourir directement en tant que CIF. Les interactions entre notre cabinet, intervenant comme conseiller du fonds dédié, et la société de gestion, restant responsable des allocations validées, permettent ainsi de déployer une gestion agile avec un champ des possibles plus vaste.

Lire l'article complet sur H24 Finance

Tags: Dans la presse...